ATTENTION

Merci de mettre votre carnet d'adresse a jour

le site a changé d'adresse

vous pouvez consulter le sur

http://www.armes-anciennes.fr

 

 

 

les calibres

AVERTISSEMENT :je vais essayer de répondre ici aux demandes de certains visiteurs sur l'explication des différents calibres je ne suis pas un spécialiste dans le domaine des munitions mais malgré mes multiples demandes d'aide je n'ai reçu que peu de réponse si un collectionneur "averti" y découvre des erreurs je lui serai reconnaissant de m'envoyer un mail pour que je puisse les rectifier.

La désignation des calibres avec des points avant style ".25"ou au milieu style "6.35" mais aussi des "380",".38","357" ect.... sans parler des calibre de chasse "12","16","20", re ect... m'a toujours laissé sur ma faim faute de les comprendre malgré ma vieille expérience de collectionneur je vais essayer de remettre un peu d'ordre dans tout ceci (j'ai dit essayer).

Le calibre : qu'est ce ? ou comment ce qui aurait pu être simple devient très compliqué.

Le calibre est le chiffre précis au centième de millimètre (et qui devrait être stable et défini) d'une cartouche pour correspondre à l'âme (l'intérieur) d'un canon (de fusil, revolver, pistolet, artillerie ) destiné au tir. Cela est vrai en principe mais ce calibre va varier suivant que l'on va parler du diamètre au fond des rayures, du diamètre à la surface des rayures, mais aussi du diamètre de la balle au sertissage ou du diamètre maximum pouvant être tiré dans un canon et je ne parle pas ici du diamètre de l'étui ou de sa longueur ,sans parler des tolérances de fabrication (faible pour les armes semi ou automatiques beaucoup plus importante pour les revolver. Si l'on ajoute à cela (le calibre millimétrique) les conversions en "pouce" .(il faut savoir que les anglais et les américains n'utilisaient pas le système métrique mais des "yard", des "pieds", et des "pouces" .Mais que le "pouce"(25,4) anglais est divisé millième et celui des américain en centième (une exception le .357 magnum)...)

c'est franchement démoralisant .

Bon un exemple

prenons le calibre ".38" traduit en millimètre cela donne "9,652" mais pourtant on le donne pour 9mm tout rond et ce ".38" ne sera pas exactement le même si c'est un .38 Smith et Wesson ou un .38 Colt ou d'un .38 Spécial . Le 9 mm court appelé .380 auto par nos amis anglais est un 9 mm mince qui ne dépasse pas souvent mes 8,9 mm réel alors que le .38 Colt ne descend jamais en dessous de 9,5 mm et le 9 mm Lefaucheux est aussi gros (essayez une 9 mm Parabellum vous serez surpris de la voir glisser dans son canon) .Le ".357" est lui aussi un 9 mm mais ne peut être tiré dans un ".38" a cause de son étui alors que l'inverse est possible .Le ".360" Eley est aussi un "Gros" 9 mm .

Le calibre ".30" se traduit lui par "7,62 mm" mais on retrouve la aussi les mêmes exceptions un "7,65" Luger s'appellera ".30 Luger" et le "7,65 Browning" devient ".32 Auto" alors que le calibre du ".32" est nominalement un 8,128 mm si l'on mesure les balles ont s'aperçoit que la cote est de 7,70 à 7,90 mm

voilà ... c'est toujours pas plus clair mais au moins on a compris pourquoi il y a profusion d'appellation (du moins je l'espère).

 

mm
pouce
aussi appelé
5,5
.22
6,35
.25
7,62
.30
8,128
.32
320
9,06
.357
9,652
.38
380

11,176

.44
11,43
.45
11,557
.455
12,7
.50

 

Voilà donc pourquoi les revolvers du début du siècle sont appelés de calibre 320 pour le 8 mm et 380 pour le 9 mm et le calibre 5,5 français se nomme .22 (court ou long) suivant la longueur de son étui

en français on devrait utiliser la virgule comme séparateur mais le point (séparateur anglo-américain) tend à la remplacer tout comme sur nos calculatrices

a tout ceci il faut ajouter :

-le tiret (ou la barre pour les anglo saxon) suivit de l'année de conceptionexp: 8-92 pour 8mm modèle 1892 ou 30-06 pour 7,62 modèle 1906)

- la barre (ou le tiret pour les anglo saxon) le premier chiffre indique le calibre le second le poid de poudre exprimé en grain (1grain=0,065g) exp: 32/20 soit un calibre .32 chargé à 20 grains soit 1,29 gramme de poudre ou 44/40 pour un calibre de .44 chargé à 40 grains soit 2,59 de poudre)

-le signe X qui devrait être suivit de la longueur de l'étui exp: 8 x 57 pour un calibre 8mm etui de 57 mm de long qui peut être aussi suivi d'une lettre exp : 8 x57 S qui est l'appelation civile et commerciale du 7,92 Mauser de guerre

... z'avez compris .... ?

les calibres de chasse

le mode de calcul est tout à fait différent on ne va plus utiliser le diamètre de l'ame du canon mais sur le nombre de balle sphériques que l'on pourra réaliser dans une livre de plomb (il est à noter que la livre n'avait pas partout la même valeur)

un calibre 12 est donc une arme dont 12 balles sphériques péseraient une livre ancienne soit environ 450 grammes

plus le diamètre de l'arme est petit plus on peut faire de balles dans cette même livre de plomb ce qui esplique qu'un calibre chasse de 16 malgrè sont chiffre plus élevé est d'un calibre plus petit que le 12 et qu'un calibre de 28 soit encore plus petit en diamètre

le calibre 4, bien que peu courrant, étant le plus gros calibre de chasse (utilisé avant 1914 pour les canardières) à été repris pour les pistolets et fusils signaleur

la conversion du calibre de chasse en système métrique (diamètre en mm ) avec précision est difficile en effet suivant l'origine de l'arme la livre n'avait pas le même poid mais cela n'a que peu d'importance car on ne tirait pas à balle avec les armes de nos grand père mais avec des cartouches de petit plomb

 

calibre chasse
4
26-27mm
12
18,5 mm
14
18 mm
16
16,8 mm
20
15,6 mm
24
14,7 mm
28
14 mm
32 utilisé avant 1914
appelé 14 mm maintenant
12 mm chasse

appelé .410

chez les anglo-saxon devrait

correspondre à 10,414 mm

il faut donc en conclure que toutes ces appellations sont purement théoriques et qu'il vaut mieux utiliser un bon pied à coulisse

cliquez sur l’image ou choisissez dans la colonne de gauche